Généalogie

© Simiane Demain

" Une " /    Menus

En généalogie aussi
l'important, c'est la rigueur

Les Simianais ne sont pas les derniers à s'intéresser à la généalogie, d'autant que nombre d'entre eux sont originaires d'autres lieux. Beaucoup éprouvent logiquement le besoin de connaître et retrouver leurs racines. Certains font partie de diverses associations. Elles sont très nombreuses dans toute la France et dans le monde, certaines plus spécialisées.

Si vous êtes curieux de vos racines, du passé de votre famille, et si vous n'avez jamais « touché » à la généalogie, ne sachant comment diriger vos premier pas, prenez contact avec ces associations. Elles vous donneront d'utiles conseils pour commencer et orienter vos recherches. Voyez les références, ci-contre.

Une petite idée...

Aux archives, suivant par les actes, dans un village, une famille année après année, avec les naissances à répétition, les mariages, le consentement des parents, les décès, les âges et les métiers respectifs, les témoins et parrains, les relations entre familles, on ne peut s'empêcher de penser aux joies, aux peines, aux soucis éprouvés, on ne peut ne pas voir ce village s'animer quelque peu...

Des expressions peuvent paraître aujourd'hui bizarres. Mais, il ne faut pas juger depuis notre époque, ce serait prétentieux, injuste et indécent. Que dira-t-on de nous dans deux cents ans ?

Cependant, des citations prélevées dans des actes du XVIIIe siècle, peuvent contribuer à se faire une petite idée de la vie, de certaines relations sociales. Quelques exemples :

- ...est comparu à mon domicile, à défaut de maison commune...

- ...est accouchée d'un enfant femelle... (ou mâle)

- ...à 80 ans, il était pauvre, mendiant son pain...

- ...est décédé, prévenu d'une mort subite...

- ...inhumée au cimetière derrière le clocher,

- ...a été ondoyée (1) par la matrone à cause de crainte de sa mort...

- ...laquelle revenant en enfance depuis quelque temps, fut surprise d'une catarrhe qui lui ôta l'usage de la parole. Néanmoins, donnant des signes de repentir...

- ...demoiselle X, veuve de...

- ...dans la nuitée est décédé par un accident fortuit et imprévu et a été trouvé mort dans un puits en étant privé de tout secours...

- ...est décédé un mendiant qui a déclaré être originaire de Remiremont, âgé d'environ 65 ans. Muni de l'absolution et extrême onction, ayant été prévenu d'une léthargie, son corps a été inhumé...

Etre très attentif

Rigueur et recoupements sont recommandés dans les recherches. Pourquoi ?

- Il ne faut pas croire sans preuve avoir trouvé le chaînon manquant : dans une même famille, autrefois, les mêmes prénoms se retrouvaient très fréquemment : de mère en fille, de père en fils, plusieurs cousins ou cousines possédaient le même ; en outre, après le décès d'un enfant, le même prénom était donné à un autre,

- au fil du temps et des alliances, les familles étaient éparpillées dans des villages proches, comportant chacun très peu d'habitants,

- plusieurs villages pouvaient dépendre d'une même paroisse et des homonymes se retrouver.

Sur d'autres plans aussi, il faut recouper les informations recueillies. Exemples :

- ne pas se fier aveuglément aux éléments relevés. Les actes eux-mêmes comportent parfois des erreurs de date (souvent l'âge déclaré est " d'environ de " ce qui ne facilite pas les recherches), des prénoms manquent, d'autres peuvent induire en erreur (certaines personnes sont citées avec un seul ou deux prénoms, selon les actes),

- des livres de " familles des villages ", sur Geneanet notamment, comportent des erreurs si l'on compare les informations publiées avec les actes authentiques.

Un même patronyme est orthographié très diversement : trouvé par exemple, pour une même famille, Raibois, Rayebois, Raybois, Rieubois, Rebois, Reibois, Reibois du Bois...

Oui, soyez attentifs !

 

André Segui


 

  Retour en haut de page
 
 

Généalogie vient du grec Généa : naissance, et Logos : science

*


 

Références

Se reporter à la page "Pour réussir sa généalogie"